La mallette

Jeux de regards

Le temps est une expérience éminemment subjective. Pour donner à cette collecte de traces une certaine profondeur, nous avons pensé cinq dispositifs d’écritures aux positions et perspectives différentes. Notre point de vue a été traduit via deux dispositifs distincts: la vidéo et la photographie, tout deux guidés par la recherche d’espaces et de moments de temps mou (dispositifs la fenêtre, et photographies molles).

Difficile d’appréhender le point de vue d’un Laotien sur sa relation au temps. La méthode des « cultural probes »  nous a semblé une méthode intéressante. Elle consiste à donner des kits à utiliser sur une semaine chez soi, que l’on restitue quelque temps après portant la marque de leurs utilisations. Parmi les types d’objets récurrents, on retrouve l’appareil photo, mais aussi des activités à réaliser ou des carnets de bord à remplir. Notre approche se veut plus légère puisque nous avons souhaité ne pas envahir les personnes rencontrées et que la barrière de la langue nous a conduit à imaginer des dispositifs plus passifs. Plus qu’une parole explicite, c’est dans une approche plus esthétique et sensible que nous voulons capter cette relation au temps. Les consignes de chaque dispositifs étaient traduites en lao au préalable afin de nous faire comprendre dans les endroits les plus reculés (dispositifs Vos temps mous,  A votre rythme, et La collecte).

Une mallette pour voyager autrement

Ces différents dispositifs et leurs mises en place au Laos ont profondément changé notre façon de voyager. Ils ont conditionné notre rythme et nous ont amené sur des terrains interculturels non anticipés. Pour permettre à d’autre de vivre une telle expérience, nous souhaitons partager l’entièreté de notre démarche, et donc tous ce qui constitue notre mallette. Nous sommes bien entendu demandeurs de retours sur ces éléments, d’expériences et pourquoi pas de propositions. Ce mode d’écriture sera nous l’espérons repris par d’autres par la suite.

avan-apres